Une dotation de 500 millions d’euros pour construire l’Université de Lille Nord-Europe

Le Premier ministre a arrêté les dotations des lauréats IDEX/ISITE du deuxième programme d’investissements d’avenir (PIA2). Labellisé I-site, le projet Université de Lille Nord-Europe (ULNE) va recevoir une dotation de 500 millions d’euros, un montant à la hauteur des financements Idex.

L’octroi de cette somme est conditionné, pour l’ensemble des projets labellisés lors de cette seconde vague, à la réalisation effective du projet soumis au jury, évaluée au bout de quatre ans dans le cas lillois. Les intérêts de cette somme − quinze millions d’euros par an pour le projet ULNE − seront en revanche versés rapidement. Voir, pour plus de détails le communiqué du ministère :


Communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le 10 mars 2017

 

Le Premier ministre, sur proposition conjointe de Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de Mr. Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de Mr. Louis Schweitzer, commissaire général à l’investissement, a arrêté le niveau des dotations des 12 lauréats IDEX et ISITE du PIA2, sélectionnés à la suite des travaux du jury international présidé par le Professeur Jean-Marc Rapp.

Les Initiatives d’excellence (IDEX) sont des universités de recherche intensive, à très forte visibilité internationale et à large spectre disciplinaire, capables de tenir la comparaison avec les grandes universités de recherche de rang mondial. Les Initiatives Science – Innovation, Territoires, Économie (I-SITE) partagent la même vocation d’excellence et de visibilité mondiale, dans un spectre disciplinaire plus restreint.

Les dotations accordées sont récapitulées dans le tableau suivant :

Nom du projet Site concerné IDEX/ISITE Dotation non consommable

(en M€)

Financement annuel

(en M€)

IDEX LYON Lyon St Etienne IDEX 800 25,0
UGA Grenoble IDEX 800 25,0
UCA JEDI Nice IDEX 500 15,0
MUSE Montpellier ISITE 550 17,0
ULNE Lille ISITE 500 15,0
LUE Lorraine ISITE 330 10,5
CAP 20-25 Clermont ISITE 330 10,0
NExT Nantes ISITE 330 10,0
UBFC Bourgogne Franche-Comté ISITE 330 10,0
FUTURE Paris-Est ISITE 280 9,0
Paris-Seine Initiative Cergy ISITE 280 9,0
E2S Pau et Pays de l’Adour ISITE 190 6,0

 

Il convient de rappeler que les dotations non consommables (DNC) sont des dotations productrices d’intérêts annuels, pour le PIA1 au taux de 3,41 % et pour le PIA2 au taux de 2,49%. Par ailleurs, le total flux annuel indiqué est composé à la fois du revenu de ces dotations et d’un complément annuel de subvention.

Les DNC mentionnées ci-dessus comprennent :

  • d’une part, les DNC PIA1 supports des Labex et Idefi intégrés à l’IDEX/ISITE,
  • d’autre part, la dotation spécifique accordée au titre de l’action IDEX/ISITE. Cette dotation spécifique comprend une part de DNC PIA1 et une part de DNC PIA2.

Ces décisions ont été prises sur la base des caractéristiques des projets sélectionnés et de l’évaluation conduite par le jury international. Elles ont pris en compte les références que constituaient les dotations du PIA1[1], ainsi que la possibilité d’une relance de la démarche pour les deux IDEX de Sorbonne Paris-Cité et de Toulouse. Celles-ci, qui ont perdu leur label en avril 2016, ont affirmé depuis leur volonté de retrouver leur objectif initial et ont engagé des actions dans ce sens.

Pour les IDEX et ISITE sélectionnées dans le cadre du PIA2, il est prévu, comme pour le PIA1, d’attribuer définitivement une dotation non consommable, après évaluation à l’issue de leur phase probatoire.

Les montants qui seront définitivement attribués à ces universités d’excellence seront précisés lorsque toutes les périodes probatoires se seront achevées et que le paysage IDEX/ISITE sera stabilisé.

Enfin, afin de soutenir leur ambition et leur attractivité internationale, le PIA3 comprend une dotation de 700 M€ avec l’action « Grandes universités de recherche », dédiée aux IDEX et ISITE.

[1] Bordeaux, 700 M€ ; Aix-Marseille, 750 M€ ; PSL, 750 M€ ; Saclay, 950 M€ ; Sorbonne Université, 800 M€ ; Strasbourg, 750 M€.

2017-03-13T16:30:55+00:00