Identifier les dysfonctionnements de la fertilité masculine

À l’heure actuelle, il n’existe aucun test biologique fiable de la fertilité masculine. Mais deux équipes lilloises ont identifié des biomarqueurs permettant de savoir si les spermatozoïdes du patient fonctionnent. Dans dix-huit mois, la société issue de ces recherches devrait mettre sur le marché ce test, sous la marque 4BioDx. Pour ces travaux, elle vient de recevoir une subvention de 100 000 euros du dispositif « Partenariats régionaux d’innovation » (État/région).

La société : Services et produits de qualité innovants (SPQI). (D’autres actualités sur le sujet : [1][2])
Les équipes : Équipe Alzheimer & tauopathies du centre de recherche Jean-Pierre Aubert (Inserm – Université de Lille – CHRU Lille) et équipe d’accueil gamétogenèse et qualité du gamète (Université de Lille)

2016-12-15T15:27:22+00:00